histoires sans paroles aux éditions Autrement

Edit 2017 : mise à jour de l’article

Petit coup de projecteur sur une collection que vous connaissez peut-être déjà : « histoire  sans paroles » aux éditions Autrement. Collection qui va malheureusement disparaître peu à peu même si certains titres sont ou vont être réédités chez d’autres éditeurs…

Ces albums sans texte permettent de travailler le langage oral mais également la production d’écrits.
Personnellement, j’aime beaucoup et, cerise sur le gâteau, quand on sort l’album de son habitacle, il n’y a aucun écrit sur sa couverture. Les élèves peuvent donc inventer leur propre titre….

Je ne les connais pas tous (même si j’en ai feuilleté pas mal et que j’en possède personnellement quelques-uns) mais je sais que certains peuvent tout aussi bien convenir au cycle 1 qu’au cycle 3…

D’ailleurs si vous en connaissez certains, il serait intéressant d’avoir votre avis dessus !
Une mutualisation qui serait utile à tous…

 Si vous n’êtes pas convaincus, allez voir sur le blog Des yeux dans le dos. Loujo, qui est aussi fan des albums sans texte, a fait quelques recherches et mis quelques liens vers un compte-rendu d’animation pédagogique, un extrait du bulletin départemental du Nord et un article du CRILJ (Centre de Recherche et d’Information sur la Littérature pour la Jeunesse)

 Tout esthistoires sans paroles aux éditions Autrement  ICI

 Convaincus ? Alors, c’est parti pour une présentation des albums de la collection « histoire sans paroles » :

 Coup de foudre au zoo d’Aurore Callias septembre 2014 

Un petit garçon est en visite au zoo avec sa famille, sa maman, son papa et sa petite sœur. Bientôt, il arrive devant la cage des orangs-outans, là, quelque chose d’inexplicable se passe entre le petit garçon et le petit orang-outan, comme un éclair, un coup de foudre, leur regard se croise un instant, comme suspendu dans le temps… Puis ce bref moment terminé, le petit garçon continue sa visite, mais il a des difficultés à quitter le regard du petit orang-outan. De son côté le petit garçon retourne chez lui, de l’autre le petit orang-outan va rejoindre sa famille…Chacun semble reprendre sa vie normale mais, progressivement les rôles vont s’échanger. On voit la famille d’humains devenir singes, et la famille singe se civiliser…

J’aime beaucoup  les contrastes de ce livre.

Extraits :

histoires sans paroles aux éditions Autrement

histoires sans paroles aux éditions Autrement

Si vous connaissez pas l’univers de cette illustratrice, je vous conseille d’aller faire un tour sur son blog histoires sans paroles aux éditions AutrementICI

L’ami paresseux de Ronan Badel mars 2014

Soudain, l’arbre sur lequel s’entortille un serpent s’écroule. Cet incident interrompt brusquement la partie de cartes qu’il dispute avec ses amis le crapaud et le toucan. Quelques centimètres au-dessus de leurs têtes, un paresseux imperturbable continue sa sieste. C’est ainsi que le malheureux, toujours accroché à sa branche, finit à l’arrière d’un camion transportant des troncs fraîchement coupés. Heureusement, le serpent veille au grain. Ce dernier embarque, lui aussi, dans ce convoi afin de sauver son ami le paresseux….

Et une aventure pleine de dangers et de rebondissements commence …..

histoires sans paroles aux éditions Autrement

histoires sans paroles aux éditions Autrement

Une rencontre de Princesse Cam Cam novembre 2013

paru aussi  en novembre 2015 sous fox’s garden

 

Par une nuit enneigée, une renarde cherche un abri pour mettre au monde ses petits. Elle finit par se réfugier dans une serre au fond d’un jardin. Un jeune garçon l’aperçoit, et, sans hésiter, lui apporte un panier. Il découvre alors la maman et ses petits. Un peu plus tard, alors que l’enfant dort, la renarde et ses petits déposent un présent au pied de son lit pour le remercier… 

 Album très touchant.

Quelques extraits : 

histoires sans paroles aux éditions Autrementhistoires sans paroles aux éditions Autrementhistoires sans paroles aux éditions Autrement

 

 

Illustrations réalisées avec des papiers découpés qui sont ensuite photographiés avec des jeux de lumières. 

J’adore !!!

 LouJo  des yeux dans le dos aussi !

Elle en parle histoires sans paroles aux éditions Autrement

Si vous connaissez pas l’univers de cette illustratrice, je vous conseille d’aller faire un tour sur son blog histoires sans paroles aux éditions AutrementICI

Western de Gaëtan Dorémus  mars 2013

Ou comment un affrontement entre cow-boys se transforme en une histoire d’amitié insolite !

Au far-West, c’est bien connu, le rôle d’un shérif est d’attraper les bandits. Et cela, par tous les moyens possibles : lancer de lasso, course-poursuite effrénée dans le désert, face à face armé… Il est donc très mal venu de se lier d’affection avec son adversaire. Mais c’est sans compter sur la participation d’une drôle de petite coccinelle qui va venir tout chambouler !
Surprenante rencontre entre des personnages que tout semblait opposer.

Quelques extraits :

histoires sans paroles aux éditions Autrement

histoires sans paroles aux éditions Autrement Retrouvez une présentation sur France Inter dans l’émission « L’attrape livres  du 2 mai 2013 (disponible en replay jusqu’au 26/01/2016 04 h 43)histoires sans paroles aux éditions Autrement  ici

 Le petit train de Vincent Bourgeau août 2012

Un chien jaune avec un ballon attaché à la patte, une fillette et un gros éléphant voyagent à bord d’un petit train à vapeur. Mais depuis l’arrivée d’un zèbre Udans leur wagon, d’étranges phénomènes se produisent. Il suffit de traverser des tunnels pour voir apparaître un éléphant rayé, un conducteur de loco à la face bicolore et des nuages bleus zébrés. Ce nouveau virus finit par contaminer tout le paysage. Ouf, on respire enfin quand on retrouve un espace vert ! Encore un petit tour ?

La fabrique de Stéphane Barroux avril 2012

Transporter, regrouper, assembler, visser, mélanger, arroser… tel est le quotidien du personnage principal de cette histoire. Mais que fait cet ouvrier, seul dans cette usine hors norme ? Et si tous ses efforts avaient pour but d’embellir le ciel ?

La grosse graine d’Arthur Geisert septembre 2010

Sur l’île des cochons, le volcan est entré en éruption et menace de tout détruire. Mais voilà, qu’une grosse graine vient se poser, portée par le vent…
Les cochons creusent un trou et plantent cette mystérieuse graine qui se met à grandir. Y aurait-il un moyen de fuir par les airs ?

 Voici un extrait du bulletin départemental du Nord qui fait référence à cet album ICI

(Merci à Loujo pour le lien)

Le voleur de poule de Béatrice Rodriguez

 Un renard s’empare d’une poule devant compères coq, ours et lapin. Ces derniers se lancent à sa poursuite, ce qui va les entraîner sur de curieux chemins pour finalement leur réserver une surprise de taille…

Travail réalisé pour des MS/GS  sur l’excellent site Materalbums histoires sans paroles aux éditions Autrement

Réalisation d’un court métrage autour de cet album réalisé par des GS (illustration, production de textes et mise en voix)histoires sans paroles aux éditions Autrement ici

 Le groupe « Maîtrise de la langue » de l’Inspection Académique du Vaucluse a publié une piste de travail sur cet album avec une mise en réseau histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI.

C’est  une proposition de débat sur « La différence est-elle un obstacle aux relations entre les personnes ?« 

 Proposition d’exploitation (toujours sur le langage oral) pour CP/CE1 sur le site  du CRDP de l’académie de Bordeaux histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI

Autre proposition d’exploitation sur le site de la circonscription Douai Waziers histoires sans paroles aux éditions Autrement

Travail réalisé par les élèves de CM2 du groupe scolaire Rousseau/Gros-Buisson de l’académie de Créteil histoires sans paroles aux éditions Autrement

Encore une proposition d’exploitation pour le cycle 2 sur le site Educalire histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI

Autre travail à partir de cet album. Travail d’une maître E :histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI ethistoires sans paroles aux éditions Autrement

La revanche du coq de Béatrice Rodriguez Avril 2011

Le coq, l’ours et le lapin se sont fait une raison : la poule est amoureuse du renard et va rester avec lui. Ils font donc leurs adieux et prennent le chemin du retour. Mais aussitôt, ils sont emportés dans une terrible tempête ! Échoués sur une plage, ils se remettent juste de leurs émotions… quand soudain, dans une grotte, le coq découvre un étrange œuf abandonné. Il s’empare de ce trésor et, comme hypnotisé, l’emporte jalousement, toujours plus loin dans la caverne. Suivi par ses deux amis terrorisés, il traverse alors des paysages inquiétants, une forêt de champignons géants, une rivière pleine de piranhas… et finalement, au seuil de sa maison, il fait tomber l’œuf ! Mais qu’y a-t-il donc à l’intérieur ?….

Cet album est la suite du Voleur de poule. (2e volet)

Autre travail à partir de cet album. Travail d’une maître E :histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI 

 Partie de pêche de Béatrice Rodriguez octobre 2011

La poule et le renard coulent des jours heureux. Ils guettent avec impatience l’éclosion de leur œuf mais en attendant, le frigo est vide ! La poule décide donc d’aller à la pêche. Ce n’est pas de tout repos ! Mais à son retour, une belle surprise l’attend…

On retrouve les personnages des deux premiers titres de la série et les mêmes illustrations pleines d’humour dans une nouvelle grande aventure !

 3e volet des aventures de la poule et du renard

Mon lion de Mandana Sadat

Cette histoire sans mot évoque la rencontre d’un lion et d’un enfant. Une solide amitié naît entre eux et c’est elle qui les unira malgré leur séparation.

Petit poisson voit du pays de Bruno Gibert

Un petit poisson rouge séjourne paisiblement dans son aquarium. C’est alors qu’un chat malicieux renverse l’aquarium dans un évier! C’est le début d’un long périple pour le petit poisson qui va vivre mille aventures à travers égouts, rivières, fleuves, mers et nuages.

Voici un très beau travail réalisé  par les  MS de l’Ecole Les Tilleuls de Mende à partir de cet album :

Autre travail à partir de cet album. Travail d’une maître E :histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI ethistoires sans paroles aux éditions Autrement

Un petit nuage de Muzo

Un petit nuage sort du chaudron d’une sorcière et part à la découverte du monde. En chemin, il fait de jolies rencontres: des fleurs assoiffées , une grenouille, une jolie petite souris. Chaque rencontre est un bonheur pour lui, mais lorsqu’une famille oiseaux qui l’avait choisi pour nid le quitte, il est triste. Heureusement, il va faire la connaissance d’un autre petit nuage qui va devenir son ami.

Dix petits nuages de Muzot 

Au cours de leur promenade, les dix petits nuages rencontrent un chaton chassant un papillon. L’un d’eux se laisse attraper par le chaton réjoui. Dans le désert,un nuage prend une souris en pitié et quitte le groupe pour lui faire de l’ombre…Et ainsi de suite jusqu’au dernier…

L’étoile tombée du ciel de Raphaël Hadid

Un petit personnage blond en salopette bleue, perchée sur une branche, observe la nuit. Tout à coup une étoile tombe. Il part alors à sa recherche pour la réparer et la raccrocher dans le ciel……

La course du renard de Géraldine Alibeu

Livre réédité à paraître le 1 novembre 2017 (cliquez sur le lien pour plus de détails)

 Un matin au pôle Nord, un renard traverse discrètement un campement endormi. mais les chiens de traîneau le voient et  se lancent à sa poursuite, traînant le pauvre Eskimo qui les tenait en laisse. Toute la tribu tente alors de les rattraper….

Football Club de Stéphane Kiehl

Au milieu d’une clairière, deux enfants jouent au foot . Soudain, le ballon sort du terrain. Quelques petits lapins farceurs s’en emparent et s’enfoncent dans la forêt obscure où de nombreux animaux s’engagent dans une véritable course poursuite derrière le ballon rond…

Monsieur Vadelavant de Philippe Roux  

Monsieur Vadelavant va toujours droit devant.De bonne humeur, il avance et écrabouille (ou presque) tout sur son passage. Rien ne l’arrête jusqu’à ce qu’il fasse une rencontre bouleversante….

Le jour des rois de Pierre-Olivier Leclercq 

Les parents dorment. Quatre enfants sortent de la maison, et se retrouvent aussitôt dans un monde imaginaire. Ils entrent dans un carrosse tiré par des lapins et dont les laquais sont des cochons. Un homme sur un éléphant guide le carrosse jusqu’au château. Les enfants traversent alors une à une les pièces, croisent le roi et la reine, rencontrent des tailleurs chinois qui leur font des petits costumes jaunes… Ainsi habillés, ils traversent à dos d’autruche bleue une forêt qui semble être le pays des merveilles d’Alice… et ils arrivent enfin à l’auberge, où, en musique, hommes, femmes et chevaux sont attablés pour manger la galette des rois !

La cerise d’olivier Charpentier

Un rat s’approche d’une cerise, mais le chat saute sur lui ! Ce dernier se retrouve nez à nez avec un chien… qui est lui-même poursuivi par un loup ! Puis viennent les moutons, le lion, l’éléphant… Qui est donc intéressé par cette petite cerise ?

Le rêve du pêcheur de Ronan badel

Dans un bar, un vieux pêcheur isolé des autres se met à rêver. Le voilà aux commandes de sa barque, naviguant en compagnie de son chien. Il lance son filet, et attend, paisiblement. Ça y est, ça bouge ! Et ça tire même ! Le pêcheur est entraîné par le poids et tombe à l’eau…

Chagrin d’ours de Gaëtan Domérus

Le prince ours vit sur une île, qu’il partage avec le loup, le lion, l’aigle, l’éléphant et la pieuvre. Chacun vit isolé dans son royaume. L’ours est le seul à avoir un ami pour s’amuser : un petit nounours, qui attise la convoitise des autres animaux…..

Mademoiselle Coton de Princesse Cam Cam

 Mademoiselle Coton est ravissante. Dans son beau jardin en fleur, elle a invité le furet, le renard, le lapin, la poule blanche, la souris et le kangourou à manger des glaces. Mais la petite poule est très agitée et fait tomber de sa cuillère une goutte de chocolat sur la jolie robe blanche de son hôte. Mademoiselle Coton se fâche tellement fort que tous ses amis prennent peur et s’enfuient vers les bois….

Des références à Alice aux pays des merveilles

Pour plus d’infos voir histoires sans paroles aux éditions Autrement

Edmond de Juliette Binet

Tout le monde joue au ballon sauf Edmond. De sa fenêtre, il observe les enfants mais n’ose pas aller les rejoindre. Il se sent trop différent…

Le chemin de Fernando Vilela

Un chevalier se précipite, lance tendue. Il dompte les créatures les plus dangereuses pour voler au secours d’une jeune princesse, prisonnière d’une cité labyrinthique…

 Le songe d’Edith cadot

Envoûté par les flammes du brasier qui dansent devant ses yeux, un jeune indien laisse s’évader son imagination. Son esprit l’entraîne dans un voyage à travers les paysages, des montagnes aux déserts de cactus en passant par les prés, les canyons, les montagnes et le fond des océans….

Eau glacée d’Arthur Geisert 

Il fait un soleil de plomb au-dessus de l’île des cochons, et le réservoir d’eau est bientôt à sec. La chaleur accable tout le monde. Que faire ? Les cochons se réunissent et prennent une décision : organiser une expédition vers le pôle Nord…

  les nombres de 0 à 99

 Mais aussi ……  d’autres albums sans texte

 D’autres ressources :

 Petit partage (d’autres références)

Luluarcenciel (article de Marifka) 


22 pensées sur « histoires sans paroles aux éditions Autrement ! »

  1. Gigimag
    dit :

    Bonjour,Je ne connaissais pas ces ouvrages. Jusqu’à présent j’avais trouvé des albums dans la collection « les petits chats carrés » qui me permettaient de faire le même travail pour le cycle 2:Valentine, Il était une fois (reprise de contes classiques revisités par 2 enfants), et une histoire de pingouinIl y en a un autre qui permet de travailler au cycle 3 sur le même principe et qui ressemble à une bd type western c’est Tomato MayoVoilà Merci encore pour ces références

  2. coralie02720
    dit :

    Bonsoir,J’ajoute une référence qui ne fait pas partie de la même série mais tout aussi interessante: Il était un début…une fin, Daniel MajaPour chaque double page, d’un côté le début, de l’autre la fin.Les images donnent les bases, au lecteur de faire le reste.

  3. Aurélili
    dit :

    Bonjour ! Chouettes références ! Plusieurs d’entre-elles me font rêver et je vais certainement faire un tour sur amazon ou autre pour m’en acheter un ou deux… ou trois j’avoue ;-)J’ai moi aussi une référence, un vrai coup de coeur :Vincent Wagner : « La sorcère a le blues »Une belle histoire sur l’amitié, avec une petite morale sur l’acceptation de la différence. Le titre est donné en première de couverture, et la quatrième de couverture donne  le ton de l’histoire…Il y a un jeu de couleur dans les illustrations : les personnages et le décor sont en noir (ombres), et les fonds des vignettes changent : orange lorsque c’est le monde de la sorcière, vert pour le monde des enfants… et violet lorsque les 2 mondes se mêlent…J’étais dans une grande école avec salle info top (11 postes…) : j’avais donc scanné le livre dans un powerpoint, et chaque enfant a pu y ajouter son texte perso (écriture en classe, plusieurs jets… puis saisie informatique) : génial !Là, je suis dans une école où je suis toute seule, avec 1 ordi (direction)… mais un vidéoprojecteur… Le powerpoint reste un bon plan pour bien voir les images, tous en même temps.Vincent Wagner a aussi sorti « 3 bons amis » : Cinq récits d’amitié à travers les âges et les continents. Des histoires sans paroles, toujours avec le principe du théâtre d’ombres…Voilou !Hum, ça m’inspire tout ça dis donc pour l’année à venir !

  4. GaelleH
    dit :

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces expériences si riches, ça donne plein d’idées ! J’ai commandé plusieurs ouvrages cités des éditions Autrement, et j’ai rajouté La sorcière a le blues. Je dispose moi aussi d’une salle informatique. Si tu repasses par là Aurélili, je serais très intéressée par ton power point !

    Encore merci à toutes !


  5. Veroal
    dit :

    Merci pour toutes ces nouvelles idées !


  6. lOu jO

dit :

Vraiment que du bonheur ces histoires sans paroles

 


  • classeurdecole
    dit :

    Et oui ! décidément les mêmes références ! J’adore ces albums également !!!

  • Pavi

    dit :

    Des histoires sans paroles ? chuttttttttttt …. un vrai plaisir!
    Merci pour le lien vers Petit partage 🙂


  • bestroome
    dit :

    Que du bonheur! Merci pour le partage.


  • lOu jO

 

dit :

Eh bien voilà ! J’ai envie d’acheter cette partie de pêche maintenant  Ayant déjà les deux autres, je ne vois pas comment je pourrais m’en passer

 

  • aliaslili

    dit :

    Quand j’ai vu ce livre, j’ai tout de suite pensé à toi !! J’ai même  failli ajouter une mention « spéciale LOu jO » à mon article …
    En effet, c’est dur de résister d’autant que je viens de craquer pour une série que je possède déjà mais qui est sortie sous une autre forme avec deux nouvelles histoires.
    ça fera l’objet d’un prochain article dès que j’aurai un peu plus de temps. Pour l’instant, je suis dans mon rallye lecture autour d’un auteur que nous avons reçu vendredi.
    Bonne semaine


  • lOu jO

 

dit :

Lol, ça m’aurait fait rire la mention spéciale
Mais c’est vrai que c’est parfois dur de résister. C’est toujours le porte-monnaie qui nous arrête au final
C’était qui l’auteur reçu vendredi ?

 

  • aliaslili

    dit :

    Hubert ben Kemoun


  • lOu jO

 

dit :

Chanceuse !!

 

  • lamaitresseaime

    dit :

    J’en possède aussi quelque uns que j’utilise pour la production d’écrits, fan du voleur de poule

  • lamaitresseaime

    dit :

    J’ai hâte de découvrir le nouveau titre de la collection

  • aliaslili

    dit :

    Moi aussi!
    Je n’ai pas réussi à trouver un résumé jusqu’à présent. Histoire de nous donner l’eau à la bouche !


  • Marifka

 

dit :

J’ai mis un lien vers ton article, que j’ai découvert au travers celui de lOu jO!

 


  • aliaslili

 

dit :

Coucou
Merci Marifka.
J’irai lire ton article et mettrai un lien dans les prochains jours.
Bonne soirée
Edit du 19/03 : c’est fait !

 

  • Gema
    dit :

    Bonjour Aliaslili,
    Je suis à la recherche d’un album sans texte pour faire écrire une fable à mes élèves. Il me faudrait un album débouchant sur une morale. Je pensais à l’album Edmond, seulement, il n’est plus édité (sauf erreur). Aurais-tu d’autres idées ? 😉
    Je te remercie
    Bonne soirée par avance
    Gema


  • aliaslili

 

dit :

Bonsoir Gema,
Désolée, pas d’autres idées pour l’instant. Mais j’ai une astuce pour toi. Lorsqu’un livre n’est plus édité, je cherche à l’acheter d’occasion  notamment sur priceminister. Edmond y est disponible. Voici le lien :
http://www.priceminister.com/offer/buy/52786787/Edmond-Livre.html

Bonne soirée

 

  • Gema
    dit :

    Super !
    Je vais le commander. Je pensais aussi partir sur La sorcière a le blues.
    En tous cas merci pour toutes ces infos.
    Bonne soirée
    Gema

Enregistrer

comptines illustrées

Edit du 25/01/2016 : ça ne dort plus dans mes cartons puisque j’ai fait un retour en maternelle chez les TPS/PS cette fois-ci.

J’ai réinvesti certaines de ces comptines et complété avec d’autres ….

Edit du 20/03/2016 :Ajout de 4 comptines/jeux de doigts

 Décembre 2010 : Cela dort dans mes cartons et sur mon ordi depuis ma mutation….

Autant que cela serve…..

Voici plus d’une soixantaine de comptines et jeux de doigts que j’ai accumulée en 6 ans 7 ans de maternelle. Certaines très connues et d’autres moins.

Le principe :

Des comptines illustrées au format A5 pouvant être affichées et/ ou en libre service pour les enfants.

Chaque fois que l’on chantait ou récitait, je montrais l’illustration.

Au bout d’un moment, les élèves étaient capables de me dire de quelle comptine il s’agissait, de choisir celle qu’ils voulaient réciter, etc….

exemple

comptines illustrées

conjugaison en CE1 fichier comptines.pdf

 à imprimer en recto-verso, à plastifier et à séparer en deux (2 comptines par feuille)

Edit du 25/01/2016 :

comptines illustrées

Edit du 20/04/2016 : 4 comptines/jeux de doigts

comptines illustrées

conjugaison en CE1 Complément fichier comptines 2015 V2.pdf (Ajout du 20/04/2016 : 4 comptines/jeux de doigts)

 à imprimer en recto-verso, à plastifier et à séparer en deux (2 comptines par feuille)


Pour la chanson un petit canard au bord de l’eau, j’ai réquisitionné les petits canards de bain de mon loulou. Au début,dès que l’on chantait la chanson, je mettais un, puis 2 puis 3 canards dans ma main. Je les faisais se promener devant les élèves au fur et à mesure de la chanson. Maintenant, ce sont mes élèves qui le font….

Avec mes TPS/PS, pour introduire, la souris verte, le grand cerf et Prom’nons-nous dans les bois…., je me suis servie de la collection chez Milan :

et de cet album qui pour capter l’attention des petits bouts le premier jour est topissime.

Il n’est malheureusement plus édité mais je vous mets quand même la référence. Il fait partie d’une collection réalisée par Bénédicte Guettier (la maman de Trotro, l’idole de ma choupinette quand elle avait 3 ans ! ).

 

 

 


Mais aussi ….. (cliquez sur l’image pour plus de détails)

Les Cache-cache Comptines sont des albums interactifs avec des rabats à trou pour ménager le suspense et aider les tout-petits (crèches, TPS et PS) à construire leur langage tout en découvrant les comptines et chansons du patrimoine français !

Ils visent de façon ludique l’acquisition des premières structures du langage en s’appuyant notamment sur l’emploi progressif des prépositions


Chez les MS/GS :

Je faisais circuler également les comptines dans les familles par le biais d’un cahier classeur où je mettais une photocopie format A4 de chaque comptine illustrée au fur et à mesure que l’on les apprenait.

A tour de rôle, chaque enfant repartait avec le classeur à comptines le soir à la maison et le ramenait le lendemain.

Pour que cela soit plus rapide, il y avait en fait 2 classeurs à comptines en circulation dans les familles.

Si j’oubliais de les donner le soir, les enfants ne manquaient pas de me le rappeler !!!


36 pensées sur « comptines illustrées ! »

  1. Charivari

    dit :

    merci !!!!


  2. Lutin Bazar
    dit :

    C’est une très bonne idée et le travail est conséquent ! Je mets ça de côté, on ne sait jamais si je passais en maternelle… Merci !

  3. Maîtresse41
    dit :

    C’est génial. Merci pour ce partage.

  4. ccelinec13
    dit :

    Super ton travail sur les comptines. Et les images sont très belles ! Merci beaucoup !

  5. moscovite
    dit :

    j’expérimente les comptines avec enfants CE1 non francophones pendant Aide Personnalisée dans le cadre d’un atelier « langage oral ». Les comptines mobilisent le corps et l’imagination et font du bien en fin de ejournée scolaire(horaire de l’Aide perso).
    Cependant, je pense essayer en groupe classe pour petits moments de détente. Ils me semblent que réciter en groupe des comptines touche une dimension profonde chez les récitants. A la manière des prières à l’église, de la récitation du coran, des chants choraux, des chorégraphies. Je teste, avec mes CE2 cette année. Merci !

  6. leilamesange
    dit :

    Merci ! je vais imprimer et plastifier de ce pas! Et je suis sure que je vais avoir des champions de la comptine!!!

  7. milie028
    dit :

    Quel travail!!!!
    Merci, ça me donne très envie d’avoir un jour de la maternelle…

  8. GRANCHER
    dit :

    Je recherche une chansonLes mains dans les poches, je filais tout doux quand j »entends des rires fous, dame je m’approche.C’est un singe vert qui danse gentiment moi trouvant cela charmant j’en fis autant.Et je saute en l’air dans un triple saut et mon vol au vent fait le même saut. Tous les champignons volent à la fois et sur le bout du nez il m’en tombe trois, tout chaud, tout chaud

  9. aliaslili

    dit :

    Je ne connais pas.
    Désolée

  10. dakiher
    dit :

    Super votre travail!!!
    Des idées pour de futurs enseignants.
    MERCI!!

  11. cilou37
    dit :

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à récupérer ton doc avec tes comptines, et il m’intéresse beaucoup, peux-tu me l’envoyer par mail.
    Merci!

  12. Circé7
    dit :

    Merci c’est super !!!! et exactement ce que je voulais faire ! Un gain de temps énorme !!!

  13. vero0
    dit :

    bravo pour le travail fourni c’est un beau document qui va me faire gagner beaucoup de temps !

  14. didile 54
    dit :

    Bonjour,
    je veins de découvrir votre site qui est magnifique. Je suis allée sur le fichier de comptines il y a quelques jours et j’avais trouvé ceci super. Aujourd’hui, j’ai voulu y retrouner et impossible d’y accéder, il ne trouve pas le fichier PDF. Est ce normal? Pouvez-vous m’envoyer par mail?
    Encore bravo pour votre site
    Odile

  15. aliaslili

    dit :

    Je viens de vérifier le lien et il est valide. Si le problème persiste chez vous, envoyez-moi un mail (adresse mail dans le menu de droite en bas) et je vous le ferai parvenir.
    Bon dimanche

  16. CGG
    dit :

    Merciiiii!  Des comptines traditionnelles comme on les aime et de superbes illustrations!

  17. lilmercier
    dit :

    Réponse à la question de Grancher

    Le petit patissier1coupletPar ce beau dimancheDaguedigue don Qu’ai-je là dites moi donc Sur ma toque blanche ? C’est un vol-au-vent dans un panier carré Maluron luron luré Un vol-au-vent D’un art savant On accueillera par de longs bravos Ces rognons de coq et ces ris de veau C’est pour un notaire, allons y gaiement Vite je les porte à ce vieux gourmand Tout chauds, tout chauds 2ème couplet Les mains dans les poches Je filais tout doux Mais j’entends des rires fous Dame! je m’approche C’est un singe vert, qui danse gentiment Moi trouvant cela charmant Je saute en l’air Crois-tu mon cher Oui je saute en l’air comme un triple sot Et mon vol-au-vent fait le même saut Tous mes champignons pleuvent à la fois Même sur le nez il m’en tombe trois Tout chauds, tout chauds 3ème couplet Un monsieur qui passe Rit de mon malheur Mais bientôt séchant mes pleurs Leste je ramasse En goûtant la sauce, en me léchant les doigts « On n’est pas toujours de bois » J’arrange tout Suivant mon goût. Vite allons nous en, mes friands morceaux Et légèrement sautons les ruisseaux, Car si le patron, de là-bas veillait Il m’appliquerait un joli soufflet Tout chaud, tout chaud. Je cherchais moi-même cette chanson pendant des années car ma grand-mère me la chantait. Une amie me l’a retrouvée dans un vieux cahier de chansons d’une institutrice née vers 1895 dans le Loiret.POur l’air, je ne m’en souviens plus très bien, peut-être le connaissez-vous?

    Carmen

  18. aliaslili

    dit :

    Je ne connais pas du tout
    Désolée

  19. madoudie
    dit :

    merci

  20. coyottine
    dit :

    Magnifique, un travail que je voulais faire depuis un bon moment, et voilà qu’un ange me le dépose dans les mains. Merci pour ce merveilleux partage. Bonnes fêtes de fin d’année et du bonheur sans fin pour 2014

  21. Pascale
    dit :

    un super travail qui va faire gagner du tempsmerci

  22. nathcoud
    dit :

    wouah! quel travail!!! mille mercis pour cette banque de données!je les chante et récite en mater mais les avoir comme cela en fichier quel bonheur!


  23. aliaslili
    dit :

    Ravie que cela vous plaise…
    Bonne journée

  24. cel
    dit :

    Bonjour, JE souhaite modifier certaines choses et mettre les illustrations sur la même page, peux tu me l’envoyer en version modifiable, non PDF?Merci mille fois


  25. Bliskaa
    dit :

    Voici une des nouvelles comptines que je connais

  26. manou
    dit :

    merçi bcp la grand mere que je suis devenue en 2013 adoreMerçi pour votre sens du partage  et votre travail

  27. Maria59
    dit :

    Merci beaucoup pour ce partage . Les illustrations sont magnifiques .

  28. Elisabeth
    dit :

    Merci beaucoup.

  29. Maicresse Lolita
    dit :

    Merci pour ce fichier top !!


  30. aliaslili
    dit :

    Merci pour vos commentaires.

  31. Aurél Lie
    dit :

    A la recherche d’une nouvelle comptine pour mes PS-GS, je découvre ton post aujourd’hui… et je suis fan. Quel recueil extraordinaire.

  32. big big
    dit :

    Merci beaucoup de partager ce chouette travail.


  33. aliaslili
    dit :

    You’re welcome

  34. Lyli PS GS
    dit :

    BRAVO !!!!! Merci beaucoup pour le partage de tes comptines très judicieusement présentées !

  35. Morgane
    dit :

    Whaou, je cherchais à faire des petits cartes comptines pour mon fils et je suis tombée sur ton document. Du coup, ça fera 2 en 1 si un jour je suis en maternelle! Un grand grand merci !!

  36. Morgane
    dit :

    Est-il possible d’avoir la version modifiable ? J’aimerai compléter avec d’autres comptines que je pourrai partager avec plaisir ! Merci !

le langage oral selon Philippe Boisseau

Edit du 2 août 2017: Ajouts de liens et de références

Pour tout ce qui concernait le langage, je me basais sur les travaux de Philippe Boisseau car l’objectif de l’école maternelle n’est pas seulement enrichir le vocabulaire mais de complexifier le langage…..

Enseigner la langue orale en maternelle et les albums échos de Philippe Boisseau

Philippe Boisseau  a longtemps été instituteur  et enfin rééducateur spécialisé en ZEP.Il est ensuite devenu, en 1985, inspecteur de l’Education nationale  Retraité de l’Education nationale, Philippe Boisseau est aujourd’hui conférencier. Il donne en moyenne une conférence par an. La semaine dernière, il était au Mexique pour une conférence ! J’aurais bien aimé l’accompagner !!

Boisseau donne des pistes de travail et propose des progressions dans les structures langagières à travailler avec les enfants et  des thématiques à travailler. Thématiques que l’on retrouve dans les programmes car Philippe Boisseau a ,en partie, participé à l’élaboration des programmes 2008.

J’ai trouvé la lecture de son livre très enrichissante et cela m’a beaucoup aidée dans l’élaboration de mes progressions en maternelle. Avant, j’avais un peu l’impression de partir dans tous les sens… Dans son livre, il explique comment procéder et des idées de jeux. On y trouve la fameuse liste des 2500 mots à acquérir à 5 ans. (750 mots à 3 ans, 1500 mots à 4 ans)

Voici un compte-rendu de conférence  -> ICI qui correspond tout à fait à la conférence à laquelle j’ai assisté.

Je conseille aussi vivement cet article de Philippe Boisseau sur éduscol ->.

Il y a un groupe de recherche au niveau de l’Inspection académique d’Amiens qui base son travail sur les travaux de Boisseau.

Ce groupe se nomme LEM (langage En Maternelle) et c’est un groupe de travail constitué d’enseignants sur le secteur de Soissons (Aisne).
 et vous pouvez voir leurs publications : -> ICI

J’aurai aimé pouvoir participé à ces groupes de recherche mais je ne fais pas partie de cette académie. Peut-être qu’un jour ….

D’autres documents très intéressants sur le site de l’Inpection Nationale d’Irigny   -> LA

Quelques outils :

– les albums échos :

Verbalisation de l’enfant autour de photos dans des situations vécues. L’enseignant note cette verbalisation sous la photo en le complexifiant légèrement.

2 sortes d’albums-échos :

– l’album-écho à la 1ère personne,

– l’album-écho à la 3ème personne.

Nombres de photos par albums-échos :

6 photos pour les 3 ans,

– 8 photos pour les 4 ans,

– 10/12 photos pour les 5 ans.

Pour que ça soit plus clair, il y a un diaporama -> ICI de rapefep.org

 Grâce à Carolarcenciel, j’ai découvert le site de Mehdi DRICI qui montre des albums echos  ->

– les oralbums :

Ce sont des albums d’oral noté mais pas de l’écrit.

Les Oralbums proposent des « textes de l’oral » tels que les conteurs de l’oral en produisent. A chaque âge (ou niveau), correspond un texte adapté : 3 ans (PS), 4 ans (MS), 5ans (GS) . L’objectif est d’améliorer les compétences de production orale des enfants.

Ce sont des albums de grande taille avec spirales ( pour plier facilement et ne montrer aux enfants que les images) et ils contiennent aussi un CD.

 29 oralbums sont parus. Au final, il devrait y avoir 30 oralbums qui couvriront les 2500 mots à acquérir.

Les voici : (cliquez sur l’image pour plus de détails)

Ces albums existent en versions plus petites permettant une manipulation individuelle au cours d’ateliers :

– environ 9 € l’album

– en pack de 5 minioralbums (environ 25 € les 5 exemplaires) qui correspondent plus à une utilisation en atelier. Il n’y a pas de texte.

 Pour aider à travailler autour du vocabulaire apporté par les oralbums, il y a les imagiers.

En voici quelques exemples : (cliquez sur l’image pour plus de détails)

Enfin, il y a maintenant des applications autour de ces oralbums mais je n’ai jamais eu l’occasion de les tester. A découvrir sur le site de l’éditeur RETZ -> ICI

 les nombres de 0 à 99

 Mais encore …

Bien articuler est un outil très intéressant pour travailler le l’articulation via un travail autour de sons proches mais également le vocabulaire :

Cet outil est composé de deux imagiers  : l’imagier des consonnes et l’imagier des voyelles. Tous deux sont composés de 90 cartes : au recto, un dessin en couleurs ; au verso, le mot correspondant au dessin ainsi qu’un numéro indiquant la strate à laquelle appartient la consonne ou la voyelle travaillée. Les strates correspondent au rythme d’acquisition des consonnes et des voyelles chez la plupart des enfants (de 1 à 5 = de l’articulation la plus facile à l’articulation
la plus difficile).

Exemple d’opposition :

nid/mie

cassé/café

table/sable…..

Vous trouverez également un extrait chez RETZ  -> ICI

Mais aussi ….. (cliquez sur l’image pour plus de détails)

Les Cache-cache Comptines sont des albums interactifs avec des rabats à trou pour ménager le suspense et aider les tout-petits (crèches, TPS et PS) à construire leur langage tout en découvrant les comptines et chansons du patrimoine français !

Ils visent de façon ludique l’acquisition des premières structures du langage en s’appuyant notamment sur l’emploi progressif des prépositions

 

5 pensées sur « le langage oral selon Philippe Boisseau ! »

  1. biquette39
    dit :

    sur tes conseils j’ai acheté le livre de boisseau. Je ne sais pas si j’aurais à la rentrée des mater mais c’est tjs bien de fouiner à droite et à gauche. Ce livre est vraiment très riche. Peux tu me dire comment tu élaborais une séance dans les grandes lignes? Tu prenais une thématique et tu faisais un atelier langage ou en groupe classe? je suis T1 à la rentrée et ne connais pas trop  la maternelle.Désolée mes questions ne sont peut être pas très claires. En tout les cas merci pour ton travail.

  2. magdalili
    dit :

    Merci pour ces informations sur les albums échos, je vais m’intéresser au travaux de Boisseau et du groupe LEM, concernant les oralbums, j’ai pris celui de Boucle d’or et des trois petits cochons mais je n’aime pas leur texte et leur narration même si c’est censé apporter une progression et se rapprocher du discours de l’enfant, je suis obligée de changer des mots durant la narration  même si ce n’est pas le but!!!
    bonne conrtinuation et encore merci!!!

  3. aliaslili

    dit :

    Attention ce ne sont pas des albums pour la narration mais c’est de l’oral noté et non de l’écrit qui se rapproche de la tradition des conteurs.

  4. Pascale
    dit :

    Merci, c’est très riche !  🙂

  5. cotolisle
    dit :

    Merci, tout ça est très utile !!! J’utilise pour ma part les jeux de lotos et de dominos des conjugaison avec des non-francophones.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Des albums sans texte

Edit d’août 2017 : Mises à jour

 Dans la lignée de mon article sur les « histoires sans paroles » , j’avais commencé à écrire cet article que je publie seulement maintenant… Faute de temps pour tout faire… pour publier tout ce que j’ai envie de partager…. C’est en cherchant un album dans ma bibliothèque d’albums de jeunesse pour ma choupinette que je suis tombée sur l’un d’entre eux et que je me suis souvenu de cet article en cours…

Et oui, encore des albums sans texte….

J’adore ces albums qui laissent place à l’imagination, à l’interprétation… Chacun peut le raconter à sa façon à l’oral ou, pour les plus grands, à l’écrit….

 Si vous n’êtes pas convaincus, allez voir sur le blog Des yeux dans le dos. Loujo, qui est aussi fan des albums sans texte, a fait quelques recherches et mis quelques liens vers un compte-rendu d’animation pédagogique, un extrait du bulletin départemental du Nord et un article du CRILJ (Centre de Recherche et d’Information sur la Littérature pour la Jeunesse.

Tout est histoires sans paroles aux éditions Autrement ICI

Convaincus? Alors c’est parti, pour une présentation de quelques-uns de ces albums sans texte :

Tout d’abord, quelques classiques :

Les aventures de la petite bulle rouge de Iéla Mari

C’est une petite bulle rouge, on souffle et elle s’envole. A chaque page, elle se transforme.

Album très simple dans ses illustrations et très poétique.

 La pomme et le papillon de Iéla et Enzo Mari

 Qu’y a-t-il, caché là, dans le coeur de la pomme ? Un petit oeuf ? Oui, et c’est un bébé chenille qui en sort. Il faut que la chenille mange la chair de la pomme pour pouvoir grandir et, un beau jour, passer sa tête à l’extérieur. Et puis il faut qu’elle tisse un fil pour pouvoir quitter la pomme et s’installer confortablement sur une branche. Ensuite, il faut qu’elle tisse un cocon pour s’y cacher et se transformer… en un papillon qui sortira au printemps. Puis il faudra que le papillon aille butiner la fleur du pommier pour déposer, au cœur de ce qui sera bientôt le fruit, un petit oeuf…

 L’arbre, le loir et les oiseaux de Iéla Mari

Cette histoire sans paroles commence en hiver. Sous la neige, dans un terrier, un loir est endormi. Dans un arbre, un nid semble abandonné. Mais petit à petit, au fil des pages, on voit des graines  germer, le loir se réveiller, l’arbre  reverdir, un couple d’oiseaux  s’installer, des œufs éclore, le loir rêver d’un bon déjeuner, les petits quitter le nid, l’automne arriver et le loir se rendormir, son terrier rempli de glands… jusqu’à la saison nouvelle.

 Pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pouvez aller voir chez Des yeux dans le dos qui a publié quelques scans de ce livre que je lui avais envoyés.

  Le petit chaperon rouge de Rascal

Ce conte très célèbre est ici proposé dans une version sans texte. Simplement en noir et blanc, et… noir et rouge… C’est le langage visuel, simple et original.

 

Boucle d’or et les trois ours de Rascal

Même principe que le précédent, le petit Chaperon rouge. Version en noir et blanc.

  

  Peut-être un peu moins connu :

Où est passé Filou? de Claude K. Dubois

Bobby et Nanou se disputent. Filou, le hamster, en profite pour sortir de sa cage. Où est passé Filou ? Bobby et Nanou le cherchent à travers la maison, mais le petit Filou se cache bien !

 Intéressant pour réinvestir le vocabulaire topologique (prépositions de position)…

Il n’est pas toujours disponible…. à surveiller !

 Devine qui fait quoi : une promenade invisible de Gerda Muller
À qui sont ces traces ? Qui sont ces personnages que l’on ne voit jamais ? Qui a fait quoi ? Heureusement, une foule d’indices (notamment les petits dessins au début et à la fin du livre) nous permettent de deviner ce qui a pu se passer. Ouvrez l’oeil : c’est à vous d’imaginer l’histoire !

 Sur le même principe :

 Devine, qui a retrouvé Teddy : une promenade invisible de Gerda Muller


Ces deux albums sont plus difficiles d’accès car plus abstraits puisqu’on ne voit que les traces…

Enfin, un album que j’apprécie particulièrement :

Loup noir d’Antoine Guilloppé
Il fait froid, l’orée du bois se dessine en ombre chinoise sur fond de nuit. Le loup guette, il rôde. Le garçon presse le pas ! Le loup surgit, il bondit…

La fin est surprenante !!!

  Voici un travail de sonorisation réalisés par des enfants de cycle 2 autour de cet album histoires sans paroles aux éditions Autrement  ICI

D’autres titres du même auteur sur le même principe mais que je n’ai pas toujours eu l’occasion de feuilleter   :

 Prédateurs d’Antoine Guilloppé

Prédateurs nous raconte l’histoire de 3 animaux : une chouette, un chat et une souris. L’histoire se déroule cette fois dans un paysage urbain mais Antoine Guillopé utilise encore les contrastes, les oppositions :qui permettent de dégager cette atmosphère si particulière.

La fin, également, peut laisser planer quelques interrogations sur ce qui a pu se passer entre le chat et la chouette… De quoi laisser libre-cours à l’interprétation de chacun.

 Grand bleu d’Antoine Guilloppé

 Dans l’eau profonde, au cœur de l’océan, le prédateur guette sa proie. Une course-poursuite s’engage, pleine de suspense et de rebondissements. Un banc de poisson intéresse un phoque, qui est à son tour convoitée par une orque qui finira par croiser un requin blanc. Voici un sacré ballet où chaque être devient lui-même la proie d’un prédateur plus grand que lui. Particularité de l’approche: il s’agit d’un album sans texte habillé de deux couleurs- le bleu et le blanc- avec par endroit quelques touches de noir. Entre appétit et convoitise, l’histoire parvient à créer la surprise et à faire frémir le lecteur..

La course au gâteau de Tjong-Khing Thé

Dans la forêt, deux rats volent le gâteau de Monsieur et Madame Chien. S’ensuit une trépidante course-poursuite à travers différents paysages qui va peu à peu impliquer tous les animaux dans la course au gâteau : la famille Cochon en promenade, les grenouilles qui jouent au ballon, les singes… Tous les chemins se croisent !

Si le vol du gâteau est le point de départ de ce bel ouvrage, il n’en est pas l’unique sujet. Les situations s’entremêlent et de nombreux personnages se rencontrent, offrant ainsi plusieurs histoires différentes. A partir d’un même album, on peut raconter plusieurs histoires mais aussi raconter l’histoire selon différents points de vue.

La fête d’anniversaire de Tjong-Khing Thé

Cet après-midi, tous les animaux préparent un grand goûter d’anniversaire. Mais rien ne se passe comme prévu : le gâteau finit par terre, les enfants ne tiennent pas en place et surtout le collier de madame Cochon a disparu ! Qui est donc le voleur ? Dans la veine de l’irrésistible Course au gâteau, l’auteur nous propose une nouvelle histoire sans paroles, gourmande et facétieuse et toujours aussi riches en détail. A partir d’un même album, on peut raconter plusieurs histoires mais aussi raconter l’histoire selon différents points de vue.

Le grand pique-nique de Tjong-Khing Thé

Tous les animaux se mettent en route pour aller pique-niquer avec monsieur et madame chien. Mais quelle n’est pas leur surprise lorsqu’ils découvrent la disparition des deux gâteaux ! S’ensuit une recherche mouvementée pour les retrouver et mettre la main sur les voleurs qui ne sont pas ceux que tout le monde accusait ! A partir d’un même album, on peut raconter plusieurs histoires mais aussi raconter l’histoire selon différents points de vue.

Les Editions Retz se sont aussi lancées dans l’aventure des albums sans texte pour le cycle 2 sous la collection Histoires à écrire

Pour chaque album, vous avez :

  • L’album grand format sans texte.
  • Le guide pédagogique contenant des exemples de productions d’élèves et 41 fiches
    à photocopier (fiches exercices, fiches d’aide à l’écriture, fiches outils, fiches mémo).
  • Le CD-Rom avec toutes les fiches et les pages de l’album à projeter ou à imprimer a Ces ressources sont personnalisables : il est possible de modifier le contenu des fiches et de saisir les textes des élèves sur les pages de l’album pour générer un album individuel ou collectif. Ces ressources sont personnalisables : il est possible de modifier le contenu des fiches et de saisir les textes des élèves sur les pages de l’album pour générer un album individuel ou collectif.
  • CP/CE1

    La petite goutte d’eau d’Elsa Bouteville

    À travers sa structure répétitive, cet album sans texte raconte l’histoire d’une petite goutte d’eau sans cesse poussée par le vent. Au cours de son voyage, elle va découvrir Paris, l’Afrique, la Chine, le pôle Nord et New York.

    Le renard qui ne savait pas parler d’Elsa Bouteville

    Comme ces petits gâteaux ont l’air appétissants ! Le renard à bien l’intention de les garder pour lui. Tête haute, il ignore le sanglier, le raton laveur et la lapine jusqu’au moment où…

 

  •   Le veilleur de soleil d’Elsa Bouteville

    Tous les jours, le veilleur prend soin du soleil. Mais un matin, celui-ci est trop malade pour briller et l’obscurité totale règne sur la ville et la forêt. Les habitants et les animaux sont surpris et inquiets…

    CE1/CE2

    Le bus d’Elsa Bouteville

    C’est l’histoire d’un bus noir et blanc. Les Blancs sont assis à l’avant et les Noirs à l’arrière. Ils se regardent du coin de l’œil. Ils ne se parlent pas jusqu’à ce qu’une roue du bus éclate… Cet album sans texte aborde les thèmes de la différence et de l’entraide.

    Il était une sorcière… d’Elsa Bouteville

    Une sorcière triste et déprimée décide de changer de vie et de devenir gentille. Elle part alors à la rencontre des habitants de la forêt pour se faire des amis. Durant sa quête, elle rencontre le Petit Poucet, Hansel et Gretel, le Petit Chaperon Rouge, les sept nains…

    Le roi de la mer d’Elsa Bouteville

    Le roi de la mer vit heureux dans son royaume jusqu’au jour où toutes sortes de déchets, déversés par un cargo, lui tombent sur la tête. Furieux, il arpente les fonds marins et constate les dégâts causés par la pollution. Il est temps de passer à l’action.

Et pour terminer des albums dont les références m’ont été données au cours de commentaires…

Il était une fois…il était une fin de Daniel Maja

Vous êtes en panne d’histoires ? Voici un livre qui en contient 20, 100, 1000 ! Ce drôle d’album permet en effet d’en fabriquer à l’infini. Et, en plus, c’est facile : grâce à l’image de la page de gauche, on démarre sa propre histoire…que l’image de droite nous aide à terminer.

Pour chaque double page, d’un côté le début, de l’autre la fin.Les images donnent les bases, au lecteur de faire le reste.

La sorcière a le blues de Vincent Wagner

Seule au fond de la forêt, la sorcière mène une vie bien triste. Jusqu’au jour où… elle rencontre des enfants. Toute la magie du théâtre d’ombres pour une belle histoire sans paroles.

Une belle histoire sur l’amitié, avec une petite morale sur l’acceptation de la différence. Il y a un jeu de couleur dans les illustrations : les personnages et le décor sont en noir (ombres), et les fonds des vignettes changent : orange lorsque c’est le monde de la sorcière, vert pour le monde des enfants… et violet lorsque les 2 mondes se mêlent…

Du même auteur :

 Titouan a perdu sa dent de Vincent Wagner

Titouan a glissé sa dent sous l’oreiller, il dort. Mais, cette nuit ce n’est pas une petite souris qui lui rend visite… C’est une intrépide souris géante, qui va l’entraîner dans la plus folle des aventures : il affrontera grâce à elle tous les monstres sur son passage, délivrera une jolie princesse (qui ressemble étrangement à sa camarade de classe) et… se réveillera ! Un joli conte sur la fierté de grandir…

 Toute la magie du théâtre d’ombres pour une belle histoire sans paroles.

les nombres de 0 à 99

 Mais aussi ……  La collection « histoires sans parole »

 D’autres ressources :

Le concours Plumes en herbe CP/CE1

Le concours Plumes en herbe CE2

 Petit partage (d’autres références)


17 pensées sur « Des albums sans texte ! »

  1. Charivari

    dit :

    Je connais loup noir, et c’est vraiment un très bel album, très intense en émotions. Merci pour ce bel article !

  2. aliaslili

    dit :

    Merci. Loup noir est mon album préféré et j’adore la réaction des enfants face à la découverte de cet album et quant à la fin, ils ne s’y attendent pas du tout!!!

  3. clarissette
    dit :

    J’adore aussi Loup noir par la qualité esthétique de ses images,  par le travail sur le noir et le blanc et surtout par la  fin qui plait tant aux enfants. Merci pour la découverte des autres livres.


  4. caroludoma
    dit :

    un  belle  bibliothèque !!!!! même pas  besoin d ‘aller  à  la  mediathèque…..


  5. caroludoma
    dit :

    certains  m’inspirent bien….


  6. lOu jO
    dit :

    Dis-moi pour « L’arbre, le loir et l’oiseau » voit-on l’évolution de l’arbre sur les 4 saisons ? Aurais-tu par hasard un scan d’une page du livre où on voit les animaux ?

  7. aliaslili

    dit :

    oui on voit l’évolution au fil des saisons. Le livre est dans ma classe mais si tu veux lundi je peux t’envoyer un scan. Envoie-moi un message.Mon adresse est dans le menu de droite.

  8. titi72
    dit :

    Salut!
    Pourrais tu mexpliquer comment tu procèdes? Découverte de toutes les  illustrations ou que de quelques unes, puis création de l’histoire par pairs ou collectivement?Enfin voilà des petites questions car j’essaierai bien mais j’ai du mal à tatonner!!
    Merci

  9. aliaslili

    dit :

    ça dépend du niveau et de l’album  !!!Mais généralement c’est un travail par petits groupes ou par deux.ça dépend de tes objectifs …Voici, en gros, quelques étapes :

    étape 1: découverte de l’album par petits groupes (verbalisation)

    étape 2 : appropriation de l’album (redécouverte avec l’enseignant et/ou libre grâce à l’album à disposition)

    étape 3 : raconter l’histoire pour une autre classe, correspondants ou famille via la dictée à l »adulte par petits groupes ou individuel ou via la production d’écrits. Cela peut être aussi la préparation de la présentation de l’album à une autre classe dans l’école.

    étape 4 : passation de l’album  légendé (texte pouvant être tapé dans le cadre des TICE) dans les familles ou autre classe ou aux correspondants…

    J’ai essayé d’être concise et claire !!! En espérant avoir pu t’aider !!!

  10. titi72
    dit :

    Merci pour ta réponse!! Je vais essayer de travailler après les vacances sur ça!
    Merci encore

  11. Pavi

    dit :

    Je ne connaissais pas ton article, et je suis ravie de le découvrir. J’ai glissé aussi quelques idées là .
    Ma prochaine curiosité: L’arbre, le loir et les oiseaux 🙂
    Edit: je n’ai aucune image dans ton article, est-ce normal?

  12. aliaslili

    dit :

    Merci. Je viens de découvrir ton article via Loujo
    Pour l’arbre, le loir et les oiseaux, tu peux voir quelques scans du livre que j’avais envoyé à Loujo : ICI
    Pour les images, tu dois avoir un logiciel anti-pub sur ton ordi qui t’empêche de les voir.
    Je mettrai un lien ers ton article dès que possible.
    Bonne journée

  13. Pavi

    dit :

    Oui, logiciel anti-pub 🙂
    J’suis un p’tit peu publiphobe…
    L’arbre, le loir et les oiseaux, je l’avasi vu chez IoujO. Bonne journée à toi.

  14. annesomaitresse
    dit :

    Bonjour !

    Je suis PES cette année et j’ai des CE2. Je pensais travailler sur un projet avec l’école maternelle qui est à côté sur un projet où nous écririons avec les élèves un texte pour un livre avec les images, livres qui serait alors lu en classe maternelle par mes CE2.
    Je pense qu’il serait présenter auprès des MS ou des GS, avec deux ou trois livres supports différents pour faire des groupes de niveau homogènes dans la classe hs , cad sur plusieurs titres en simultané afin que tous travaillent… Par contre, je ne sais pas si cela est gérable ou s’il vaut mieux se concentrer sur un seul livre et en faire plusieurs versions suivant les groupes, ou distribuer les différentes pages par groupes après avoir défini la trame générale de l’histoire.
    Dans le cas de plusieurs versions d’une meme « histoire sans parole », il me semble qu’il faille un livre qui permettent assez de libertés pour que plusieurs scénari puissent exister. Aurais-tu un titre ou deux pour m’aiguiller dans la foule de tous les livres existants ?
    Qu’en penses-tu ?  Je n’ai aucune expérience (concours eu en candidate libre) et du coup, je ne me rends pas compte de la difficulté d’un tel projet….
    Bref, si tu as des conseils, je suis preneuse (meme hors blog si tu préfères).
    Je file de ce pas (ou plutot ce clic sur le lien que tu conseilles !)
    Merci d’avance


  15. aliaslili
    dit :

    Envoie-moi un mail. Je crois que ça sera plus simple.

  16. Sweva
    dit :

    Je suis en M2 Meef et travaille sur un mémoire. J’aimerai étudier l’album sans texte au cycle 3, une préférence pour les albums de C. Ponti. Avez-vous déjà travaillé l’un de ses albums? Qu’en pensez-vous? J’aimerai faire un pont avec le land’art en lien avec ses expositions au jardin des plantes à Nantes. Je cherche une problématique pour mon mémoire. Merci pour vos retours.


  17. aliaslili
    dit :

    Bonjour,
    Désolée, je n’ai pas travaillé sur Ponti. Je ne peux donc pas nous aider. Qui plus est, je ne connais pas le jardin des plantes de Nantes.
    Bonne continuation

Enregistrer

Enregistrer