Retour sur Dictées et histoires des Arts Cycle 3 de Mélanie Pouëssel – Retz

Cette année, j’ai utilisé Dictées et histoire des Arts – cycle 3 de Mélanie Pouëssel aux éditions Retz

Voici une présentation de cet ouvrage et des séquences :

Cet ouvrage propose 26 séquences qui se compose d’une séance d’histoire des arts et de six séances d’orthographe et de dictées de longueur variable (dictées escaliers) :

  • Séance 1 : découverte de l’œuvre qui servira de base à la dictée. Une présentation de l’œuvre et des apports culturels sont présents dans le livre pour l’enseignant. 1 diaporama et 1 vignette de l’oeuvre à projeter se trouvent dans le CDROM ainsi qu’une fiche élève histoire des Arts.
  • Séance 2 : travail sur la notion orthographique : diaporama + leçon fournis dans le CDROM
  • Séance 3 : 1ère appropriation des mots de la dictée. La quantité de mots à savoir écrire varie suivant 3 groupes de niveaux
  • Séance 4 et 5 : entrainement –> Dictées flash (groupes de mots et phrase)
  • Séance 6 : Dictée bilan : différents niveaux allant de la dictée à trous à, pour les plus experts, 100 mots
  • Séance 7 : correction de la dictée bilan

Mon retour après un an d’utilisation :

C’est une méthode très intéressante avec laquelle les élèves accrochent bien et progressent. Pour l’enseignant, elle est guidante et fournit des conseils.

Elle peut être utilisée telle quelle ou adaptée à ses pratiques. De plus, un groupe facebook consacré à ce sujet est très actif. Des collègues ont créé des ressources comme des Genially afin d’enrichir la découverte des oeuvres

Pour ma part, j’ai fait quelques adaptations en lien avec ma pratique :

– Je n’ai pas fait toutes les dictées puisque parallèlement à cela, je pratique la twictée avec ma classe.

– Souvent, je profite de la découverte de l’oeuvre pour faire produire à mes élèves un écrit court à partir des éléments qu’ils ontnt retenus. Ces éléments sont notés au cours de la mise en commun et à partir de là, ils produisent un écrit. Voici un exemple avec la découverte des grottes de Lascaux :

– Pour mes élèves les plus en difficultés, la dictée à trous était jumelée à des enregistrements audios pour qu’ils puissent aller à leur rythme et bien se concentrer sur les sons. Audio des dictées disponibles sur l’ent de la classe.

– le reste de la dictée se déroulait sous forme de de mots à compléter ou non et de choix multiples dont en voici des exemples :

– Concernant la correction, j’utilise le code « champions » qui a été créé à l’origine par @Farfa de http://dezecolle.eklablog.com/ et suite à un échange il y a quelques semaines sur Instagram avec Education enchantée (site créant et vendant des tampons auto-encreurs), ils ont créé pour répondre à ma demande un tampon auto-encreur qui me servira à la rentrée à faire le point avec mes élèves sur les ponts sur lesquels ils doivent être vigilants :

Ce tampon est disponible en quatre tailles et on peut choisir entre 19 coloris d’encre.

Si vous souhaitez commander le vôtre, je vous invite à cliquer sur l’image ou le lien pour accéder directement au tampon encreur concerné.

– concernant la correction collective qui fait suite à une correction individuelle (appui sur le code « champions » et les outils de la classe) , j’ai créé des diaporamas pour faciliter cette correction et favoriser l’explicitation par les élèves. En voici un exemple :

Et, comme beaucoup, j’utilise les compteurs de réussite de 3 p’tits tours pour que mes élèves puissent visualiser leur progrès.

Enfin, voici ma grille de synthèse que je complète à la fin :

Elle est en format word.

L’an prochain, je continuerai de travailler avec cet excellent support mais comme, je garde une partie de mes élèves, j’utiliserai donc le tome 2 :

Dictées et histoire des arts Cycle 3 – Autour du monde de Mélanie Pouëssel à paraitre le 19 août.

Bonnes vacances !