Résoudre des problèmes au CE1

Voici ce que j’ai acheté il y a un mois : Résoudre des problèmes au CE1 de Christian Henaff aux édtions RETZ

Et voici ce que j’en ai retenu :

 Christian Henaff propose une démarche  d’apprentissage en 3 temps  pour l’identification de l’opération concernant les problèmes relevant des 4 opérations :

1. Résolution de problèmes par manipulation (manipulation qui doit être individuelle)

Il propose l’utilisation de cubes ou de jetons dont le nombre

ne doit pas dépasser 30 éléments sauf cas spécifique tel que le partage.

Cette résolution par la manipulation ne peut être selon lui qu’un stade de l’apprentissage car ce n’est pas une activité mathématique. De plus, cette manipulation est éphémère et ne laisse pas de trace de la procédure et juste une trace du résultat.

2. Travail de catégorisation des problèmes

Les élèves apprennent à identifiier les caractéristiques des problèmes résolus par le biais de la manipulation et déterminent ainsi des catégories.

Cette catégorisation est progressive et se met en place au cours des apprentissages.

Elle se base sur le critère  » ce que je cherche  » pour peu à peu automatiser la correspondance avec une opération.

Elle a lieu au cours de séances spécifiques. Au cours des temps collectifs, chaque problème doit être associer à une phrase  » qui dit ce qu’on cherche « .

Christian Henaff distingue au niveau du CE1 6 catégories :

catégorie 1 : J’enlève … je cherche combien il reste (soustraction)

catégorie 2 : Je cherche combien fait une partie d’une collection (soustraction)

catégorie 3 : Ce sont plusieurs collections différentes ou c’est une collection qui augmente et je cherche combien ça fait en tout. (addition)

catégorie 4 : Ce sont plusieurs collections identiques et je cherche combien ça fait en tout. (multiplication)

catégorie 5 : Je fais un partage et je cherche combien ça fait pour chacun. (division)

catégorie 6 : Je fais des groupes et je cherche combien ça fait de groupes. (division)

1 fiche outil évoluant en même temps que les compétences des élèves (4 versions) est proposée pour organiser cette catégorisation. Fiche outil servant au cours des temps de synthèse.

3. L’apprentissage du choix de l’opération.

Les élèves apprennent à résoudre dans l’abstraction c’est-à-dire à faire le lien entre une catégorie de problèmes et l’opération qui lui est associée.

Dans ce 3e temps, Christian Henaff distingue :

– le temps pour apprendre = temps collectif ou individuel au cours desquels l’opération apprise lors des séances spécifiques,

– le temps pour s’entraîner et automatiser = ensemble des séances au cours desquelles les élèves résolvent des problèmes, en bénéficiant de l’aide de l’adulte et d’outils afin de gagner en efficatité et en rapidité.

 Il considère également que la rédaction de problèmes est un complément à la résolution de problèmes et la propose en période 3 et 4.

Concernant la lecture d’énoncés de problèmes, il propose des axes d’apprentissagees à mener :

– Mémoriser ce qu’il faut chercher c’est-à-dire la question

Selon lui, c’est un acte essentiel de la lecture de l’énoncé : sans mémorisation, il ne peut pas y avoir de recherche de la réponse.

– localiser et retrouver le contexte d’une information

– anticiper sur la question

– repérer et utiliser les informations pertinentes permettant de répondre à la question

– revenir au texte pour retrouver ou contrôler une information

La projection du texte au tableau permet de matérialiser la localisation et le traitement des informations en entopurant , en surlignant, en reformulant par écrit.

 

Enfin concernant la présentation de la réponse, Mr Henaff pense que la validation de la réponse doit de faire en 3 points :

– écriture de l’opération (ou pertinence de la démarche de manipulation),

– calcul du résultat,

– écriture de la réponse (phrase).

Sur ce dernier point, l’écriture de la seule réponse numérique est tout à fait suffisante en début de CE1.

Un apprentissage de l’écriture des phrases réponses doit être programmé afin d’énoncer les crtières de validité et de modéliser une méthodologie de rédaction.

 

Ce livre contenant un CD ROM propose également :

– 1 programmation annuelle (18 séquences soit un total de 31 séances réparties en 5 périodes à raison d’une séance par semaine)

– 18 fiches pédagogiques (1 pour chaque séquence) avec l’objectfi de la séance, une aide à la mise en oeuvre, le déroulement et les modalité de travail

– des supports collectifs (CD ROM) c’est-à-dire les différents types de problèmes à étudier en collectifs et à projeter au tableau, lles fiches de méthodologie à projeter (comment procéderde manière général, comment résoudre tel problème)les fiches d’exercices individuelles à imprimer ainsi que leurs corrigés et les fiches outils.

– des posters en format A3 et en format A2 (vendus séparemment du livre) :  4 formats en A2 pour les fiches outils (catégorisation des problèmes) et 20 posters en format A3 relevant notamment de la méthodologie (poster tel que « Pour réoudre un problème tu dois… », …)

 

En conclusion 

Je suis ravie de mon achat et je trouve ce livre très intéressant et très complet car c’est du « clé en main ». La présentation des fiches pédagogiques est claire et aérée. Il y a même à chaque fois l’image et la référence sur le CD ROM de la diapositive ou du document à utiliser tout au long du déroulement.

Je vous le conseille fortement …..

   les nombres de 0 à 99

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les nombres de 0 à 99

D’autres ressources : 

Je conseille d’aller faire un tour chez P’tite Julie qui se sert de ce manuel et qui l’a adapté au cycle 3

 

  histoires sans paroles aux éditions AutrementICI

 

 

11 pensées sur « Résoudre des problèmes au CE1 ! »


  1. Edéfia

    dit :

    Tout pareil que toi, j’attaque à la rentrée aussi.

  2. Lala78

    dit :

    Merci pour cette analyse de livres très très intéressante…

  3. aliaslili

    dit :

    @ Ptitef@b : on pourra ainsi comparer nos impressions.
    @ Lala78 :Merci
    Bonne journée


  4. Marlou14

    dit :

    merci pour cette découverte

  5. amariss

    dit :

     Merci de ce retour, je me tâtais justement à l’acheter… Par contre, je ne sais pas trop comment je vais m’organiser pour l’utiliser avec le double niveau ce1-ce2… 

  6. D*vid

    dit :

    J’attaque aussi cette méthode à la rentrée.
     

  7. ptitejulie

    dit :

    Tout pareil! J’en fait une adaptation pour les autres niveaux, vu que je serai maîtresse supplémentaire chargée des problèmes.

  8. aliaslili

    dit :

    Maître supplémentaire ! ça peut être une expérience très enrichissante.
    Plus on sera nombreux à utiliser ce livre, plus on pourra échanger. Je vais surveiller tes publications.
    Bonne journée

  9. calyssa
    dit :

    Bonjour, d’abord bravo pour tout ce travail et félicitations pour l’arrivée du petit bout. Alors moi aussi j’ai commandé ce livre en avril les problèmes étant la bête noire de nos élèves, je suis tombé dessus en cherchant chez Retz. Par contre avec des problèmes de commandes, je l’ai reçu en novembre. C’est vrai que ça a l’air très bien. J’aurai aimé savoir si en l’ayant mis en place, il est toujours aussi bien et efficace pour les élèves. Merci beaucoup d’avance pour vos réponses bonne journée


  10. ptitejulie

    dit :

    Moi je le trouve très bien, mais bien souvent il me faut 2 séances pour en faire une. Mais j’y crois!


  11. aliaslili

    dit :

    @calyssa : vu que je n’ai pas fait la rentrée pour cause de bébé en préparation, je n’ai pas pu l’utiliser. On verra à la prochaine rentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *